Compartiment de train de la classe Premium du Gornergrat Bahn

L'histoire du Gornergrat Bahn

De 1898 à aujourd'hui

Le Gornergrat, avec ses forêts idylliques, ses prairies alpines et ses lacs de montagne, a toujours été un lieu de rêve.

Le premier chemin de fer à crémaillère électrique de Suisse

Le tourisme a commencé à se développer avant même la construction du chemin de fer du Gornergrat. À cette époque, les gens escaladaient à pied la montagne panoramique située en face du Cervin.

L'histoire de cette ligne longue de 9 339 mètres, qui relie Zermatt au Gornergrat, a commencé avec l'autorisation du chemin de fer en 1892. Le projet d'un pur chemin de fer à crémaillère, avec une inclinaison maximale de 20 % et une exploitation électrique, a vu le jour au terme de différentes vérifications.

Arrêt du Gornergrat en été autour de 1900, Zermatt, Suisse

La construction ne pouvait avoir lieu que pendant les mois d'été, entre la fonte des neiges et l'arrivée de l'hiver. Il est donc d'autant plus impressionnant que le chemin de fer à crémaillère a été ouvert le 20 août 1898 après deux ans de construction.

Plus de 2400 ouvriers, pour la plupart originaires d'Italie, ont travaillé sur le chantier de la montagne. Aux heures de pointe, un millier d'ouvriers étaient au travail en même temps. Le premier chemin de fer électrique à crémaillère de Suisse était équipé du système à crémaillère conçu par l'ingénieur Roman Abt, un système encore utilisé aujourd'hui.

Ouverture des sports d'hiver à Zermatt

Au départ, le Gornergrat Bahn ne pouvait être exploité qu'en été, en raison des différents dangers encourus en hiver. Lorsque le train a pour la première fois emmené ses passagers jusqu'à la gare Riffelalp, pendant l'hiver de la saison 1928/29, la première saison des sports d'hiver a officiellement eu lieu à Zermatt.

Train de ski historique au Gornergrat au-dessus de Zermatt en hiver

Le village au pied du Mont Cervin est par la suite devenu de plus en plus prospère, et la prolongation de la ligne d'hiver jusqu'à la station Riffelberg a permis d'exploiter un autre domaine skiable en 1938. Au cours de l'hiver 1942/43, après la construction d'une galerie paravalanche de 770 mètres de long sur le Riffelbord, le chemin de fer a pu enfin atteindre son terminus, la gare de Gornergrat. En huit ans seulement, les fréquences d'exploitation de l'hiver avaient dépassé celles de l'été.

Dès l'hiver 1846, pour la première fois, le Gornergrat Bahn transportait plus d'hôtes en hiver qu'en été.

Skieurs au Gornergrat dans les années 1940 avec le Gornergrat Bahn en arrière-plan, Zermatt, Suisse

Une amélioration constante

Au départ, la station de montagne du Gornergrat Bahn était située à 71 mètres environ sous le site actuel. Ce n'est qu'en 1909, lorsque l'ancien Kulmhotel a été démoli, qu'une station située à 3 089 mètres d'altitude a pu être construite.

Après la Seconde Guerre mondiale, le nombre croissant de passagers a permis au Gornergrat Bahn de faire l'acquisition de plusieurs nouvelles automotrices. Dans les années 1960, une nouvelle augmentation de capacité a permis la transformation de la gare de Zermatt, où six trains pouvaient désormais être gérés simultanément.

A cette époque, le Gornergrat Bahn a également construit en double voie le tronçon entre Riffelberg et Gifthittli. Grâce aux nouveaux véhicules, la vitesse maximale d'origine du chemin de fer de 7,2 km/h a pu être augmentée à 14,5 km/h en 1965. Depuis 1993, elle s'élève à 28 km/h dans le sens de la montée, et elle est comprise entre 15,5 et 21 km/h dans le sens de la descente.

Depuis 2008, le temps de parcours a été réduit à 28 minutes seulement, contre 42 auparavant. Et l'augmentation constante de l'attractivité du Gornergrat et du chemin de fer se poursuit. Depuis son ouverture, le Gornergrat Bahn fonctionne de manière à économiser l'énergie. Grâce à la récupération, l'énergie peut être récupérée pendant la descente et réinjectée dans le réseau.

Les économies d'énergie depuis 1898

En savoir plus

Intégration dans la société BVZ Holding

En 1997, le Gornergrat Bahn a changé de nom et est devenu Gornergrat Monte Rosa Bahnen – une décision qui a été annulée lors de l'assemblée générale d'avril 2005. En octobre de la même année, l'intégration du chemin de fer dans la société BVZ Holding a été approuvée. Il est devenu, avec le Glacier Express, l'une des offres les plus importantes du groupe d'entreprises, dans le domaine des voyages riches en expériences. Après le chemin de fer de la Jungfrau, le Gornergrat Bahn est le deuxième chemin de fer de montagne le plus haut d'Europe. Avec sa plateforme située à 3 131 mètres d'altitude, le Gornergrat est une destination d'excursion très appréciée, tant par les Suisses que par les touristes étrangers. Au cœur de 29 « quatre mille », dont le Mont Cervin, il offre une vue panoramique impressionnante sur les montagnes.

Ce contenu vous plait?

EXTERNAL_SPLITTING_BEGIN EXTERNAL_SPLITTING_END