Les héros du Cervin - Zooom the Matterhorn, expérience multimédia au Gornergrat au-dessus de Zermatt

Dépasser ses limites

Dépasser ses limites

Alpinistes de l’extrême, légendes, personnalités particulières: depuis des siècles, le cervin est leur terrain de jeu.

Qui sont ces gens qui risquent tout pour vaincre la montagne? Quelle est leur motivation et quels sont les sacrifices nécessaires pour y parvenir? Découvrez des personnalités particulières des siècles passés dont la vie et le destin sont en étroite relation avec le Cervin.

La première escalade du Cervin

Le 14 juillet 1865, le Britannique Edward Whymper effectue la première ascension du Cervin en tant que premier alpiniste d’une cordée de sept. Ces hommes sont Michel Croz, le révérend Charles Hudson, Lord Francis Douglas, Douglas Robert Hadow ainsi que les guides de montagne de Zermatt Peter Taugwalder et son fils également prénommé Peter.

La première femme sur le Cervin

Plusieurs alpinistes étaient en concurrence pour la première ascension féminine. En 1871, la Britannique Lucy Walker (rangée supérieure, troisième à p. de la g.) est la première femme à vaincre le sommet. Selon les conventions de l’époque, elle porte une longue robe de flanelle, ce qui complique considérablement l’ascension.

Les conquérants de la face nord

Aujourd’hui encore, la face nord composée de roches friables et particulièrement abrupte fait monter l’adrénaline des alpinistes. Seuls les plus expérimentés sont à même de relever le défi. Les premiers à atteindre le sommet par la face nord furent les Allemands et frères Franz et Toni Schmid, le 1er août 1931.

Descente de la face nord, une paroi presque verticale

Pour la plupart des gens, il n’est pas concevable de redescendre du Cervin à pied. André Anzévui repoussera les limites de l’extrême en dévalant le mur de la face nord à ski en 1989. Il utilisera uniquement des rappels sur quelques passages complètement verticaux. Cette performance reste inégalée à ce jour.

Chasseurs de records

Profiter du panorama époustouflant lors de l’ascension... Pas le temps pour le guide de montagne de Zermatt Andreas Steindl lors de son ascension record par la voie normale en 2018. Il lui aura fallu seulement 3 heures, 59 minutes et 52 secondes de la place de l’église à Zermatt jusqu’au sommet du Cervin et retour. En 2015, Dani Arnold escalade le Cervin par la face nord et, partant de Bergschrund, atteint le sommet en 1 heure et 46 minutes. Les alpinistes «normaux» mettent généralement entre 8 et 10 heures.

Un homme persévérant

Aucun autre alpiniste n’a gravi le Cervin autant de fois. Le guide de montagne Richard Andenmatten a conquis plus de 800 fois le sommet de la montagne. Avant de perdre son carnet de guide de montagne, il y avait noté 754 ascensions. Cela ne l’a pas empêché de réitérer cet exploit encore 50 fois de plus.

Ce contenu vous plait?

EXTERNAL_SPLITTING_BEGIN EXTERNAL_SPLITTING_END