Back

De Viège à Aoste en passant par le Matterjoch (1)

Anectode 52

Karl Baedeker était éditeur. Auteur, il révolutionna la littérature de voyage et fonda les guides Baedeker. Il se rendit notamment à Zermatt et gravit le Riffelberg. 

Un travail minutieux 

Pour Karl Baedeker (1801-1859), il était important, en tant que propriétaire d’une maison d’édition, de réaliser lui-même les itinéraires de voyage. Il était connu pour son travail irréprochable, sobre et précis. Avec ses reportages, il voulait permettre aux touristes de voyager sans guides, même s’il recommandait ceux-ci pour les randonnées difficiles. 

Demi-pension pour CHF 4.– 

Dans le guide de voyage Die Schweiz: Handbuch für Reisende, nach eigener Anschauung und den besten Hülfsquellen bearbeitet (« La Suisse : guide du voyageur, rédigé d’après notre propre expérience et les meilleures ressources »), publié en 1852, il décrivit son voyage de Viège à Aoste. À Zermatt, il passa la nuit chez le docteur Lauber. Pour « le repas du soir, un bon lit et le petit déjeuner », il paya CHF 4.–. Il randonna au Riffelberg, l’une des « activités que l’on peut entreprendre depuis Zermatt ». Il décrivit la randonnée comme suit: « Riffelberg et Riffelhorn (4 heures), ce dernier étant réservé aux alpinistes. On a une vue d’ensemble sur tout le glacier du Gorner, dont on peut déjà apercevoir l’extrémité inférieure depuis Zermatt, et sur les montagnes environnantes, notamment le Breithorn, très voûté. » 

De grandes difficultés près d’Aoste 

Le franchissement du Matterjoch, ou col de Saint-Théodule, sur le chemin en direction d’Aoste lui laissa un souvenir particulier.

Les grandes difficultés liées au franchissement de ce col alpin dissuadent de l’utiliser fréquemment. En revanche, les environs de Zermatt sont si magnifiques qu’une visite est fortement recommandée.
Karl Baedeker

Baedeker existe encore de nos jours 

Trois de ses fils continuèrent son travail et, après sa mort, conservèrent son nom, tant pour les rééditions que les nouveaux volumes. Aujourd’hui encore, les guides de voyage sont publiés sous le nom de « Baedeker » .

Ce contenu vous plait?